Vous êtes ici : Accueil Actualités Crowdfunding / Gimp

Crowdfunding / Gimp

Depuis la multiplication de plate-formes de financement, ce sujet est devenu un véritable marché de niche. Le concept est décliné pour aider à l'amélioration des logiciels libres et gratuits, via des solutions de co-financement volontaire.

Tout travail mérite salaire. Et même si il existe encire des gens qui pensent qu'un logiciel libre est développé par un barbu qui travaille dans sa cave en ne se nourrissant que de chips et de bière, il faut bien expliquer comment il peut se payer ces deux denrées vitales (non, on n'a pas parlé de Tanguy vivant au crochets de ses parents, çà fait trop d'un coup sinon).

Bref ! Dans la vraie vie, les logiciels libres sont majoritairement issus de trois types de projets :

  • Un projet propriétaire peut être libéré parce qu'en fin de vie, au contraire pour le relancer, pour augmenter sa diffusion, pour servir de tête de gondole à des projets annexes, ... ;
  • Un projet est construit par plusieurs entreprises, lesquelles cherchent à mutualiser les risques, et la licence libre permet à d'autres acteurs de contribuer et ainsi mutualiser encore plus les risques ;
  • Le propriétaire du projet souhaite libérer son produit par conviction ou pour réutiliser l'ensemble des briques du logiciel libre, sans restrictions (une licence peut empêcher de vendre un produit construit à partir d'un logiciel libre).

Si ce type de levée de fond fonctionne, (et 2000 utilisateurs qui donnent 1 euro chacun n'est pas du domaine de l'impossible), on pourrait voir émerger un nouveau type de financement, voire, si on pousse les choses à l'extrême, une nouvelle économie.

En ce qui concerne ce projet, il s'agit d'une évolution intéressante proposée pour un projet de référence, en l’occurrence Gimp et les références du développeur sont solides. Autant de raisons de croire en la réussite du projet, une fois les fonds réunis.

Au passage, on voit que les références consistent à mettre en avant une activité au sein de la communauté, ce que se proposent de faire les bagdes de Fedora. Mais on s'éloigne du sujet.

La référence de cet article provient d'un autre article de Framasoft qui donne toutes les références utiles et qui en profite également pour présenter le projet français permettant de développer ce genre d'initiatives.

Mots-clés associés : ,

Spinner